Le shiatsu de la femme enceinte

Qu’est ce que le shiatsu de la femme enceinte ?

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, allongée sur le côté gauche avec coussin pour soutenir le ventre et la jambe droite, pressions des doigts sur le dos jusqu'aux lombaires et fessiers, pour dégager les tensions

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, allongée sur le côté gauche avec coussin pour soutenir le ventre et la jambe droite, pressions des doigts sur le dos jusqu’aux lombaires et fessiers, pour dégager les tensions.

En sus de tous les bienfaits qu’apporte le shiatsu (équilibre, harmonisation, recentrage, dynamisme ou détente, antistress …), le shiatsu adapté à la femme enceinte est un parfait outil pour optimiser le déroulement de la grossesse et le bien-être de la future maman durant toute cette période de changement et de création.

Avec une formation diplômante de plus de 4 ans, j’accompagne des femmes enceintes et je les soutiens avec l’aide du shiatsu et d’un protocole adapté à leur grossesse.

Le protocole de shiatsu pour les femmes enceintes est spécifique et évolue au fil des mois.

Dans ces conditions, il n’y a aucun risque pour la grossesse ni pour la future maman ni pour le bébé contrairement à ce que l’on pourrait encore entendre dire, bien au contraire !

Pourquoi un shiatsu adapté à la femme enceinte ?

Ce shiatsu s’adapte pour suivre l’évolution de la grossesse et la soutenir dans les besoins du corps.

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, assise en tailleur,manœuvre fluidique (sans pression) pour équilibrer Rein et Cœur, recentrage et apaisement. Clôture de la séance.

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, assise en tailleur,manœuvre fluidique (sans pression) pour équilibrer Rein et Cœur, recentrage et apaisement. Clôture de la séance.

Jusqu’au 3e mois de grossesse, le shiatsu soigne les déséquilibres yin-yang qui créent les nausées et des vomissements.
Il soulage aussi les bassins coincés et les constipations, notamment.

Du 3e au 6e mois de grossesse, le shiatsu permet d’enlever les tensions et de libérer le bassin.  Il permet aussi de tonifier les yin et aider ainsi le corps de la future maman à assurer l’ascension de l’énergie et le maintien du placenta.

Du 6e au 9e mois de grossesse, le shiatsu libère le foyer digestif (foie, rate, estomac) souvent comprimé et un blocage diaphragmatique et/ou lombaire. La tonification des yin se poursuit aussi pendant ces derniers mois.

Lors des trois dernières semaines, le shiatsu accompagne la délivrance. Il fait descendre l’énergie pour faciliter l’accouchement.
La pression de certains points peut aider le bébé se présentant par le siège de se retourner pour l’accouchement et éviter bien des complications et difficultés !

Après l’accouchement, le shiatsu soutient la jeune maman qui souvent connait fatigue et dépression postpartum…
Le shiatsu permet aussi de purifier les organes et le corps suite à la péridurale.

Quelle fréquence et quelle thérapeutique ?

La pratique régulière du shiatsu de 1 à 2 fois par mois soulage la femme enceinte dans les aspects physiques, douleurs et désagréments liés aux changements du corps, et dans ses aspects émotionnels, stress, doutes, angoisse diverses.

Certaines séances ont permis à la future maman de ne pas devoir rester allongée à partir du 4e mois mais, tout en restant calme, à continuer d’avoir une vie normale, debout.

D’autres séances ont permis de rassurer la future maman dans ses capacités à être mère et à la libérer d’un stress néfaste et inutile. Le bébé a alors pu lui aussi prendre toute sa place dans le ventre de maman. A la fin de la première séance, le ventre de maman s’est retrouvé rond d’amour et bébé bien placé devant.

D’autres encore ont permis de soutenir la toute jeune maman dans sa nouvelle vie en stimulant ses ressources physiques et apaiser le surmenage émotionnel.

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, allongée sur le dos, les genoux rehaussés sur un coussin, travail de détente de la nuque et de l'occiput, ouverture des fenêtres du ciel.

Séance de shiatsu de la femme enceinte au 7e mois, allongée sur le dos, les genoux rehaussés sur un coussin, travail de détente de la nuque et de l’occiput, ouverture des fenêtres du ciel.

 

Quels résultats du shiatsu de la femme enceinte ?

A chaque fois il est apparu que le bébé, quelque soit le sexe, « riait le jour et dormait la nuit », ce qui rend tout de suite la vie de famille douce et amoureuse.

Chaque séance est précieuse et va au-delà de l’aspect physique. C’est une véritable rencontre avec bébé et un instant magique.

Pour toute demande de renseignements ou prise de rendez vous : contact