Le Qi Nei Zang interviewé pour le Shiatsu

Interviewée par l’Association Internationale de Shiatsu Traditionnel (A.I.S.T.)

Du côté des Créateurs

Outre le Shiatsu, Aurélia Ducarin-Guitton pratique le Qi Nei Zang depuis début 2012. Elle a obtenu sa certification un an après. Retour sur son parcours et les bienfaits de cette technique de massage.

Peux-tu définir le Qi Nei Zang ?

Séance de Qi Nei Zang

Le Qi Nei Zang est une technique ancestrale de la Chine taoïste

Aurélia Ducarin Guitton : Le Qi Nei Zang (ou Chi Nei Tsang) est une technique de massage du ventre.
Les taoïstes ont découvert que la plupart des maladies peuvent être guéries une fois que les principales toxines et les énergies négatives ont été éliminées du corps. Ils ont développé le Qi Nei Zang pour recycler et transformer les énergies négatives qui bloquent les organes  internes et provoquent l’apparition de nœuds dans l’abdomen.

Quelle est son origine ?

AD : C’est une technique ancestrale de la Chine taoïste. Mantak Chia, maître spirituel taoïste thaïlandais, a permis le développement de cette technique en occident à partir des années 1980.

Que t’apporte cette discipline ?

AD : Tout d’abord, la technique pour enlever les maux et nœuds de ventre, qu’ils soient les manifestations physiques d’émotions non gérées, d’écarts alimentaires ou d’autres disfonctionnements organiques. Ensuite, le Qi Nei Zang est très efficace dans la libération des émotions. L’utilisation des Sons de Guérison et la pratique du Sourire Intérieur permettent de se connecter aux organes pour les guérir. Il est aussi donné au patient des outils pour devenir autonome et travailler à maintenir sa santé. J’aime beaucoup cette idée !

Pourquoi as-tu suivi cette formation ?

séance QiNeiZangAD : Je massais déjà depuis quelques années avant de rencontrer le Qi Nei Zang. Les techniques de massage sur le ventre me sont toujours apparues superficielles et me laissaient perplexe. C’était comme si les praticiens et les enseignants que je rencontrais n’osaient s’aventurer réellement sur ce territoire. De mon côté, je ressentais le besoin de masser en profondeur, de toucher les nœuds et l’histoire émotionnelle de certain(e)s de mes patient(e)s. Aussi, je cherchais une technique qui m’apprendrait à aller en profondeur tout en m’assurant de ne pouvoir faire aucun mal, ni physique, ni psychique. Ce point était primordial pour moi.
J’ai souffert de maux de ventre terribles pendant mon enfance et jusqu’à quelques années. J’avais le ventre tellement douloureux et noué que j’avais toujours rêvé que l’on me masse le ventre comme je l’ai appris ensuite : en profondeur, en sécurité et avec bienveillance, celle que je ne pouvais pas m’apporter alors à l’époque. Mon ventre était un trou noir de souffrance et de douleur. J’avais besoin de profondeur et de douceur tout à la fois. J’avais besoin qu’on le fasse pour moi. Toute mon histoire y était enfouie. Au cours d’un travail personnel intense de plusieurs années, j’ai retrouvé la mémoire de mon ventre.
Les images, sensations et émotions qui en ont été libérées m’ont permis de me réconcilier au fur et à mesure et de retrouver ma force de vie et la beauté de mon être tout au fond de mon ventre. Ce chemin a été fondamental pour moi et ma rencontre avec le Qi Nei Zang est arrivée à point nommé. Je savais pourquoi je voulais apprendre et combien cette technique allait soulager mes patients.
J’allais pouvoir offrir un travail de déminage physique, émotionnel et psychique minutieux et bienveillant, en toute sécurité.

Quel est le profil de tes patients ?

AD : Tous ceux et celles qui ont mal au ventre depuis des années et qui ne trouvent pas de solution dans les techniques conventionnelles. À ceux-là s’ajoutent les personnes qui suspectent que leur ventre a des secrets et traumatismes cachés qui les empêchent d’avancer.

Où pratiques-tu ?

AD : En cabinet à Paris dans le 18e et aussi à domicile sur Paris et à Asnières-sur-Seine.

-o-

Interview dans l’AIST News n°7 Hiver 2016, pages 2 et 3 : (http://www.shiatsu-aist.org/sites/default/files/AIST News 7.pdf

Le site de l’AIST : www.shiatsu-aist.org

Petite histoire sans gluten et sans lactose …

Beaucoup de patient(e)s me consultent pour des maux de ventre inexpliqués et chroniques et ouvrent encore de grands yeux quand je leur raconte mon histoire avec le gluten puis sans…

Toute jeune adolescente courant des années 1980 je souffrais de douleurs terribles au ventre. Les douleurs apparaissaient sans prévenir et repartaient de la même façon.
Très sportive, dynamique, enjouée, volontaire je m’étais vue affublée par le médecin familial de l’époque d’un caractère très (trop) stressé qui était la cause manifeste de mes douleurs de ventre…
Il ne fallait pas chercher plus loin selon lui.

Pain sans gluten

Mon pain sans gluten

Quelques années après, un autre médecin, plus « farfelu », me conseilla d’arrêter les laitages. On était fin des années 1980.
Difficile quand on les aime et qu’on en trouve dans le frigo et sur la table à manger quasiment à tous les repas, sous forme de fromages, de yaourts. Seul le lait ne servait que pour les purées maison le dimanche soir !
Difficile quand on est ado.
Difficile quand ce n’est pas forcément (scientifiquement ou physiologiquement) expliqué.
Difficile de changer les premières habitudes sociales sans avoir un résultat immédiat.

Ce fut bien plus tard que je fut « mûre » pour changer et m’imposer un nouveau régime alimentaire assez contraignant. Continuer la lecture

Ranger ses running et pratiquer le Qi Gong

D’une constitution physique excellente, j’ai senti ces dernières années mon corps se fatiguer lors des séances bi-hebdomadaires de course à pied. Le plaisir et le mieux-être devenant de plus en plus ténus à chaque sortie, c’est naturellement que j’ai rangé définitivement mes running vers 40 ans pour me consacrer à la pratique du Qi Gong comme pratique physique régulière.

Illustration pratique Qi Gong

Qi Gong « La posture de l’arbre » – A. Ducarin-Guitton

Cela peut sembler « rentrer dans la séniorité » de faire du Qi Gong ou du Thai Ji mais détrompez-vous ! Le Qi Gong est une excellente pratique pour ma santé, pour mon énergie, pour mon mental.

Voici les raisons qui me conduisent à pratiquer.

– La pratique du Qi Gong met en mouvement mon organisme. La circulation naturelle de l’énergie est ainsi amorcée et permet d’assurer le fonctionnement de tous les organes.

– La pratique du Qi Gong enrichit mon énergie personnelle. Les exercices de Qi Gong permettent de développer de l’énergie et de la garder dans le corps. Continuer la lecture

Ateliers d’auto-massage – Prendre soin de son ventre

Je vous propose un atelier d’auto-massage alliant découverte, apprentissage et pratique autour du ventre.

Atelier pratique d'auto-massage - Qi Gong et Qi nei Zang - Paris 18e quartier Abbesses - Aurelia Ducarin-Guitton

Atelier pratique d’auto-massage – Qi Gong et Qi Nei Zang – Paris 18e quartier Abbesses – Aurelia Ducarin-Guitton

Développer l’écoute, approfondir le ressenti, accueillir l’intuition, s’autoriser le soin à soi…
Je vous donnerai quelques techniques d’auto-massage, des conseils personnels et vous suivrai dans votre pratique individuelle pour un meilleur rapport à votre ventre.
C’est une belle opportunité pour vous rassembler et communiquer sereinement avec votre centre !

Quelques mouvements de Qi Gong bien choisis, quelques manipulations spécifiques de Qi Nei Zang en auto-massage vous aideront à stimuler votre fonction digestive, à dénouer vos nœuds et tensions, à détoxifier vos organes, à libérer vos spasmes et à gérer vos émotions… et à (apprendre à) vous faire du bien ! Continuer la lecture

Pratique du Qi Gong – Paris 18e, quartier des Abbesses

J’ai le plaisir de partager ma pratique du Qi Gong !

Qi Gong Illustration

Qi Gong « Ouvrir la fenêtre pour regarder la lune » – A. Ducarin-Guitton

Le Qi Gong est l’une des techniques fondamentales de la médecine traditionnelle chinoise pour maintenir la santé au même titre que l’acupuncture, la pharmacopée, le massage, etc.
Pratique corporelle alliant la concentration au corps, au souffle et à l’énergie vitale, le Qi Gong entretient la circulation de l’énergie et du sang dans tout le corps.
La circulation c’est la vie !
Alternant mouvements dynamiques et positions statiques, l’énergie du corps peut se réveiller, se concentrer et circuler dans tout le corps.
Le Qi Gong permet de se connecter à soi, à son corps, à ses sensations, à sa respiration mais aussi à l’autre, à l’environnement, à la Terre et au Ciel… Continuer la lecture

Le shiatsu est excellent pour la femme enceinte !

Je ne résiste pas aujourd’hui à l’envie de vous conter tous les bienfaits et la pertinence de l’accompagnement de la femme enceinte par le shiatsu durant toute sa grossesse et après.

Shiatsu et femme enceinte – A. Ducarin-Guitton

En sus de tous les bienfaits « ordinaires » qu’apporte le shiatsu (équilibre, harmonisation, recentrage, dynamisme ou détente, antistress …), le shiatsu de la femme enceinte est un parfait outil pour optimiser le déroulement de la grossesse et le bien-être de la future maman durant toute cette période de changement et de création.

Sachez que le protocole de shiatsu pour les femmes enceintes est spécifique et évolue au fil des mois. Il s’adapte pour suivre l’évolution de la grossesse et la soutenir dans les besoins du corps. Continuer la lecture

Shiatsu et grossesse – instant(s) magique(s)

Mon dernier rendez-vous de vendredi me porte encore.
A l’évocation de cette séance, je ressens encore joie et émerveillement.
Ce fut un bel échange et une belle rencontre maman-bébé-praticienne !

Shiatsu et grossesse – A. Ducarin-Guitton

Maman prise en soin totalement se détendait et se remplissait d’énergie.
Bébé en profitait aussi et nous signalait qu’il aimait telle ou telle manœuvre en donnant un petit coup. Le ventre de Maman devenait parfois très mobile 😉 !

Il est dit que le bébé dont la maman a reçu des séances de shiatsu tout le long de sa grossesse est un bébé qui dort la nuit et qui rit le jour ! Continuer la lecture

Cabinet – Place des Abbesses Paris 18e – mercredi et dimanche

Cabinet Place des Abbesses Paris 18e - illustration1

Je vous présente le nouveau lieu où je vous reçois les mercredi et dimanche toutes les semaines y compris pendant les vacances scolaires et quelques samedis par mois.

Un espace chaleureux sur la place des Abbesses dans le 18e arrondissement de Paris spécialement dédié à la pratique du Shiatsu, du Qi Nei Zang  et du Qi Gong. Continuer la lecture

Shiatsu et Qi Nei Zang, quelle collaboration !

La pratique de ces derniers mois m’a conduite bien souvent à combiner les deux techniques de Shiatsu et Qi Nei Zang sur une même séance. Leur efficacité combinée les rend encore plus chères à mon cœur 😉

Illustration Séance Qi Nei Zang

Séance de Qi Nei Zang – A. Ducarin-Guitton

Cette tendance à combiner ces deux techniques Shiatsu et Qi Nei Zang m’est venue surtout lors de séances de Qi Nei Zang.
C’est comme si j’avais envie de prendre du recul et de parler au corps dans son ensemble, à travers ses méridiens, guidée par la prise des pouls, – propres au Shiatsu – avant de m’attacher au centre émotionnel et aux organes – spécifiques au Qi Nei Zang -…
Une approche plus douce vers l’intimité de la personne et l’esprit/la personnalité du corps.

D’un autre côté, si je m’aperçois en cours de séance de Shiatsu que l’abdomen est tendu et a besoin des techniques plus performantes du Qi Nei Zang, je n’hésite plus à changer de technique. J’ai toujours maintenant à disposition mon huile de massage avec les huiles essentielles qu’il faut pour « traiter » chacun des organes lors d’une séance de Shiatsu. Continuer la lecture

Emotions excessives – cause interne des maladies

Illustration Shiatsu

Séance de Shiatsu – A. Ducarin-Guitton

La médecine traditionnelle chinoise considère les émotions comme une cause interne des maladies.
Entendez par là, l’émotion quelle qu’elle soit – considérée par les occidentaux comme positive (joie…) ou négative (tristesse, colère…) – devient un agent pathogène quand elle est excessive. L’émotion excessive va enrayer le bon fonctionnement interne de l’organisme.

Cela n’est pas très éloigné de ce que l’on peut observer en occident. Continuer la lecture