Archives de l’auteur : Aurelia

Le shiatsu, outil de prévention du burnout

Le burnout ou syndrome d’épuisement professionnel est un sujet grave et une situation à éviter.
Le recours régulier à des séances de shiatsu est un outil sain et efficace de prévention du burnout.
Voici quelques informations.

Qu’est ce que le burnout ?

La Haute Autorité de Santé (HAS) définit le Burnout ou syndrome d’épuisement professionnel comme un état « d’épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ». (Fiche mémo Burnout de la HAS).

Illustration état dépressif
État dépressif et perte de sens consécutifs à un burnout

L’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) et le ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social ont établi un guide d’aide à la prévention : « Le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout. Mieux comprendre pour mieux agir. »

Pourquoi préférer la prévention ?

La prévention sera toujours préférable, car les conséquences du burnout sont graves et ne peuvent être prises à la légère.

Lors d’un burnout nous retrouvons :

  • de fortes angoisses diurnes et nocturnes,
  • des problèmes digestifs importants souvent irrémédiables,
  • des problèmes de concentration handicapants,
  • de graves pertes de mémoire,
  • un épuisement physique dont le corps n’arrive à se relever souvent qu’après une année de repos,
  • une impossibilité à retourner travailler,
  • un état dépressif,

Ces conséquences physiques, émotionnelles et psychiques sont une grande violence dans la vie des personnes victimes de burnout et celle de leur proches.
Fréquemment s’ajoutent des pertes de revenus consécutives à l’arrêt du travail et des dépenses médicales éventuelles.

Le burnout est malheureusement très sérieux, beaucoup plus impactant qu’un surmenage.
Aussi, ne vous brulez pas !

Prévention du danger du Burn Out (Photo by Dan Meyers on Unsplash)
Prévention du Burnout = évitez le danger !

Des professionnels et spécialistes de la prévention du burnout

Il existe de nombreuses démarches pour prévenir ce syndrome d’épuisement professionnel et de nombreux professionnels qui ont une réelle expertise sur le sujet.
Renseignez-vous et écoutez-vous !

C’est en tant que praticienne de shiatsu que je vous indique dans cet article les bienfaits du shiatsu dans un cadre de prévention du burnout.

C’est aussi en tant qu’ancienne cadre pour de grandes entreprises que je me permets de m’adresser à vous car j’ai déjà travaillé dans des conditions de travail très changeantes, de moins en moins cohérentes et souvent délétères.

Il m’est impossible aujourd’hui de ne pas informer de ces risques les personnes qui viennent me voir et qui ont une vie professionnelle très stressante et exténuante, souvent avec une perte de sens dans leur travail et de logique dans les objectifs définis de leurs entreprises, et une absence totale de reconnaissance et de bienveillance de leur(s) supérieur(s) et direction.

Je reçois de plus ne plus de personnes qui souffrent dans leur travail. Les séances de shiatsu leur sont d’un grand secours et une prévention efficace de leur santé.

Quels bienfaits du shiatsu dans la prévention du burnout ?

Le shiatsu est issu de la médecine traditionnelle chinoise. Il utilise par la pression et la stimulation les effets thérapeutiques des points d’acupuncture et des méridiens qui parcourent le corps.

Le shiatsu comme toutes les pratiques issues de la médecine traditionnelle chinoise a pour vocation à traiter les déséquilibres émotionnels, physiques et psychiques avant qu’ils ne conduisent à la maladie.

Ainsi :

  • Le shiatsu soutient le corps et les capacités physiques pour éviter l’effondrement global. Il repousse le seuil d’épuisement en nourrissant le corps d’énergie.
  • Recevoir un shiatsu est une puissante solution pour maintenir un équilibre émotionnel sain et durable. Il réduit les risques de déclenchement d’angoisses, de dépression et de vulnérabilité émotionnelle.
  • Il prévient les perturbations neurologiques, pertes de mémoires et incapacités à raisonner.
  • La pratique régulière du shiatsu enracine la personne dans son corps et ses forces pour réduire la course vers la perte de sens ou de valeurs.

Conclusion :

Recevoir un shiatsu aussi régulièrement et assidument que possible est une solution de prévention du burnout.

L’intégration du shiatsu dans les politiques RH de qualité de Vie au travail (Q.V.T.) et de prévention des Risques Psychosociaux (R.P.S.) au sein des entreprises est aussi souhaitée et recommandée !

Shiatsu et Chi Nei Tsang, une collaboration parfaite !

Les techniques du Shiatsu et du Chi Nei Tsang créent une association parfaite pour répondre avec efficacité aux maux du ventre et offrir une réponse adaptée à chaque corps et chaque personne.

Shiatsu et Chi Nei Tsang : une combinaison parfaite

La pratique de ces dernières années m’a conduite très souvent à combiner ces deux techniques sur une même séance. Leur efficacité associée les rend encore plus chères à mon cœur !

Cette tendance à combiner ces deux techniques m’est venue très tôt et à diverses occasions :

  • lors d’une première séance pour assurer une prise de contact délicate et mesurée ;
  • lors d’une séance de Chi Nei Tsang pour déjouer un abdomen trop sensible et inflammé en utilisant la pression du shiatsu sur certains points thérapeutiques des méridiens d’acupuncture ;
  • lors d’une séance de Shiatsu pour renforcer la thérapeutique de la séance par un massage direct des organes à l’aide du Chi Nei Tsang.

A chaque fois, pour une plus grande efficacité et une réponse parfaitement adaptée !

Séance Shiatsu et Chi Nei Tsang
Séance avec Shiatsu et Chi Nei Tsang associés

Lors d’une première séance

Une prise de contact délicate et mesurée

Au premier abord, il m’apparait souvent difficile de faire la rencontre d’un corps et d’un être sur une seule partie de celui ci.

Le ventre a beau être notre 2e cerveau, le centre du hara, nos entrailles,… j’aime beaucoup commencer par une séance de shiatsu, ne serait-ce que le dos et revenir ensuite au ventre.

Le ventre est très intime, et même lors qu’il est douloureux et en souffrance et ne demande qu’à être soulagé, il me semble qu’un premier contact directement sur le ventre peut être un peu brutal.

Je vous écris cela mais parfois le ventre m’appelle tellement naturellement que la paume de ma main se pose directement et délicatement, comme une plume, tout en discutant avec la personne ! 🙂
Telle une aimantation douce et tendre, une première rencontre en toute confiance.

Une vision sensitive d’ensemble

Lors d’une première séance, j’ai souvent envie de contacter le corps dans son ensemble, à travers ses méridiens, guidée par la prise des pouls, propres au Shiatsu, avant de m’attacher au centre émotionnel et aux organes, spécifiques au Chi Nei Tsang.

Une approche plus douce vers l’intimité de la personne et l’esprit/la personnalité du corps.
Comme un chat…

J’ai recours au Chi Nei Tsang lors d’une séance de Shiatsu pour renforcer la thérapeutique par un massage direct des organes

Séance Chi Nei Tsang sur ventre nu
Séance de Chi Nei tsang « ancienne version » ventre nu

Si je m’aperçois en cours de séance de Shiatsu que l’abdomen est tendu et a besoin des techniques plus spécifiques du Chi Nei Tsang, je n’hésite pas à changer de technique.

J’ai ainsi abandonné les huiles de massages et la nudité du ventre qui ne m’apparaissent plus forcément incontournables.

J’ai affiné ma pratique en rendant mon massage du ventre à travers un tissu (T-shirt, pull, …) tout aussi efficace.
J’ai acquis une précision dans mes pressions et développé une variation de rythmes beaucoup plus pointues répondant parfaitement aux besoins des organes.

Ne vous étonnez donc pas de ne pas avoir à relever votre top quand je vous masse le ventre !
Ni ne doutez de l’efficacité de la séance de Chi Nei Tsang.

J’ai recours au shiatsu lors d’une séance de Chi Nei Tsang pour déjouer un abdomen « impraticable »

Le shiatsu parfois s’impose sur le Chi Nei Tsang

Le shiatsu s’impose lors que le ventre est d’une sensibilité telle qu’elle le rend impraticable sans risquer d’aggraver la situation.

Il est évident qu’un ventre ultra tendu dont les premières manipulations de Chi Nei Tsang n’aboutissent à aucun relâchement, ou qu’un ventre dont l’inflammation rend le massage impossible car trop douloureux, le shiatsu est alors LA solution !

En effet, il existe des méridiens spécifiques pour traiter le ventre à distance et des points d’acupuncture dont la pression par le shiatsu soulage la douleur, régule ou fortifie un organe ou un groupe d’organes (l’estomac, les intestins, la rate …).
Grace au shiatsu, il est possible d’agir sur le ventre, les organes et la digestion par des pressions distales.

Le shiatsu parfois est au service du Chi Nei Tsang

Le shiatsu est idéal pour aborder et terminer une séance de Chi Nei Tsang.

Séance Shiatsu avec pressions front
Séance Shiatsu manipulations finales sur le front

Les points du dos sont souvent efficaces à faire lâcher les tensions et les nœuds du ventre. Je me sers du shiatsu pour préparer le ventre.

De plus, je ne pourrai plus aujourd’hui terminer une séance de Chi Nei Tsang sans les manipulations de shiatsu pour finir le rééquilibrage et l’harmonisation du corps.
Ne serait-ce que la nuque, le crâne et l’ouverture des fenêtres du ciel pour permettre à l’énergie libérée lors de la séance de ne pas se coincer dans la tête et créer des migraines post séances…

Pour conclure :

Le Shiatsu et le Chi Nei Tsang se renforcent mutuellement. Avec ces deux techniques parfaitement intégrées depuis plusieurs années, je ne suis jamais démunie pour répondre aux nécessités des personnes qui viennent me voir.

Me contacter :

Pour toute questions, complément d’informations ou prise de rendez-vous, voici mes coordonnées.
Pour un rendez-vous en ligne, c’est ici.

Améliorer le fonctionnement de ses intestins

Voici un petit rappel anatomique suivi de quelques données physiologiques et informations pour améliorer le fonctionnement de ses intestins et adopter de bonnes pratiques bien informée-s.
Comprendre leur fonctionnement pour les aider à mieux fonctionner !

Clarification anatomique des intestins

Schéma Système digestif
Schéma Système digestif pour améliorer le fonctionnement de ses intestins (crédit : William Crochot / wikipedia)

Tout d’abord, il faut distinguer l’intestin grêle du gros intestin.

L’intestin grêle est la partie de l’appareil digestif humain située entre l’estomac et le gros intestin (côlon).
Il est composé d’une musculeuse dont les muscles lisses permettent le péristaltisme et d’une muqueuse au rôle crucial d’absorption des nutriments.

Le gros intestin est le dernier segment du tube digestif. Il fait suite à l’intestin grêle et s’étend de la valvule iléo-cæcale à l’anus.

Quelques éléments physiologiques des intestins

Les villosités de l’intestin grêle

La muqueuse de l‘intestin grêle comporte de nombreuses villosités et microvillosités destinées à augmenter la surface d’échanges. Ces villosités intestinales représentent ainsi la surface où les nutriments sont transférés dans le sang.

Le mouvement péristaltique

L’intestin grêle est caractérisé par son mouvement péristaltique, lequel est un mouvement réflexe de contraction musculaire permettant la progression du bol alimentaire.

Bon à savoir :
La présence de fibres dans son alimentation incite ce mouvement péristaltique dans l’intestin grêle et permet ainsi le traitement plus rapide de la nourriture.
L’intestin grêle procède à un auto-nettoyage s’il est vide pendant 5h au moins.

Le microbiote

Le gros intestin ne possède pas de villosités mais des bactéries : le « microbiote« .

Les bactéries composant le microbiote se chargent de décomposer les restes du repas en prenant la suite de l’intestin. Ainsi ces bactéries nous nourrissent ! (Giulia Enders «Le Charme discret de l’intestin», Actes Sud, 2015 )

Le gros intestin est le lieu de l’équilibre hydrique et salin de l’organisme. Il intervient dans l’absorption de l’eau, ainsi que de différents éléments nutritifs.

Bon à savoir :
Pour les personnes à tendance constipée, n’attendez pas pour aller à la selle quand cela se présente. A défaut le colon continuera à absorber l’eau de la matière fécale et celle-ci se durcira davantage aggravant par là-même l’état de constipation.
La durée de transit du reste des aliments dans le gros intestin est de 16 heures environ.

Récapitulatif « -biotique » pour améliorer le fonctionnement de ses intestins bien informée-s

Voici un petit récapitulatif des notions de probiotiques/ prébiotiques/antibiotiques pour améliorer le fonctionnement de ses intestins bien informées-s :

PROBIOTIQUESPREBIOTIQUESANTIBIOTIQUES
« POUR la vie »« AVANT la vie »« CONTRE la vie »
Les probiotiques sont les bactéries vivantes que nous ingérons dans le but d’améliorer notre santéLes prébiotiques sont les aliments qui vont atteindre le Gros Intestin et vont nourrir les bonnes bactéries pour qu’elles se développent mieux que les mauvaisesLes antibiotiques sont des substances qui tuent toutes les bactéries, les bonnes et les mauvaises.
Il y a rarement une installation de manière durable de ces probiotiques dans le Gros Intestin, car elles doivent au préalable résister à la digestion de l’Estomac et de l’Intestin GrêleLes prébiotiques sont les fibres alimentaires et tout ce qui ne peut pas être assimilé par l’Intestin Grêle.La prise d’antibiotique :
– provoque une modification profonde de la flore intestinale ;
– limite la diversité des bactéries ;
– influence le comportement de nos bactéries et :
– risque de développer des bactéries antibiorésistantes.

Pour aller plus loin …

Une lecture incontournable :

Le Charme Discret De L'intestin, Giulia Enders
Le Charme Discret De L’intestin, Giulia Enders

Je ne vous inviterai jamais assez à consulter le livre de Giulia Enders «Le Charme discret de l’intestin» (d’où sont issues la majorités des informations de cet article) .

En effet, il s’agit d’une source d’informations incroyable, simplement et efficacement expliquées, ainsi que des solutions pratiques pour améliorer son transit et sa relation à son ventre.

Vous trouverez des vidéos de Gulia Anders sur internet, allez-y !

Une séance de Chi Nei Tsang :

Ensuite, si malgré les excellents conseils de cette médecin allemande vos désagréments intestinaux subsistaient, je vous invite à venir recevoir un massage du ventre Chi Nei Tsang au cabinet et/ou venir apprendre les premiers gestes d’auto-massage adaptés à vos difficultés intestinales et me contacter ou prendre rendez-vous directement en ligne.

Comment améliorer sa digestion ? Les actions !

Voici quelques éléments à connaître pour améliorer sa digestion :

Voici les principaux éléments à connaître pour améliorer sa digestion ainsi que la description des actions possibles avant, pendant et après les repas pour soulager nos transits 🙂 !

Certains aliments ne sont pas bons pour toutes-s : observez !

Certains aliments ne sont pas assimilés de la même manière selon les personnes.

Pour certaines, c’est le gluten qui créé des lourdeurs intestinales. Pour d’autres, ce sont les laitages qui créent des douleurs articulaires ou des migraines. Les aliments crus créent des ballonnements chez certaines personnes, et encore d’autres aliments « ne passent pas » pour d’autres personnes.

Pour les plus chanceuses-x, rien de tout cela, et tant mieux pour elles-eux !

Pour celles et ceux qui suspectent des aliments qui ne leur vont pas, observez pour vous protéger ensuite !
Bien sûr, le plus frustrant, ce sont ces aliments que l’on adore et que nous savons qu’ils nous font mal…
Pas de panique le massage Chi Nei Tsang est là ! 😉
Vous pouvez apprendre à vous masser pour réduire les effets de délicieux extras… c’est ce que je suis à première à faire !

Idéalement, je vous invite à étudier les manifestations post repas pour avoir une vision claire des aliments qui ne nous font pas de mal, ceux qui sont « pas top » mais que l’on peut gérer en y allant de manière parcimonieuse et ceux qu’il vous faut éviter !

Douleurs de ventre ? Améliorer sa digestion ? Quelques conseils et le Chi nei Tsang !
Douleurs de ventre ? Améliorer sa digestion ? Quelques conseils et le Chi nei Tsang !

Le CRU et le FROID : de potentiels faux amis !

Sachez que le cru et le froid ne sont pas facilement dénaturables et assimilables.

En effet, la digestion se fait à 37 degrés Celsius, c’est à dire à la température moyenne du corps. Par conséquent, votre organisme devra réchauffer vos aliments froids et crus une fois ingérés avant de pouvoir effectuer le processus de dénaturation.

Ceci ne pose pas de souci si votre organisme est doté d’une bonne constitution et d’une réserve d’énergie suffisante.

Dans le cas contraire, c’est une quantité d’énergie qui est accaparée ou qui n’est pas dirigée où elle devrait l’être. Et pour finir, cela affaiblira l’ensemble de votre organisme ou certaines zones, les plus fragiles ou les plus sensibles : le ventre, les reins, la gestion des émotions…

Si vous êtes dans ce cas, privilégiez la cuisson au wok. Elle permet de se nourrir d’aliments juste saisis et chauds.
Enfin, évitez le yaourt ou le sorbet froid en fin de repas !

Les ÉMOTIONS et les AFFECTS : des compagnons encombrants !

Tout d’abord, il faut savoir que nous mangeons les aliments et les boissons mais aussi les émotions et les affects que nous rencontrons ou subissons et donc… nous devons les digérer aussi !

En occident, il nous est rarement indiqué que les émotions se digèrent tout comme les aliments. Néanmoins cela commence à être considéré sérieusement !

Si l’on vous conseille de ne pas manger dans un environnement stressant et tendu ou si l’on vous conseille de ne pas manger en travaillant, c’est aussi pour une question de gestion de l’énergie !

Sachez que l’énergie suit la pensée et part là où va votre attention.

Ainsi, il est bon de vous informer que lorsque vous mangez devant l’ordinateur ou devant la télévision une partie de votre énergie est mangée elle-même par l’écran.
(Et ceci, en plus du fait que vous ne sentez pas le goût des aliments et que le niveau de satiété et le sentiment de satisfaction ne vous arrivent pas !)

De même, en mangeant en présence de personnes affectées ou discutant de choses stressantes, vous allez manger les émotions affectées qui sont dans l’air.
Peut être que cet aspect n’est pas assez « occidental » ou « rationnel » pour vous ? Peu importe, il fera son chemin… Dites vous simplement « et pourquoi pas ? ».

Les effets du stress sur notre digestion

Les effets du stress sur l’estomac

Le stress sur l’estomac diminue sa détente et la dilatation de ses muscles.
L’estomac est alors tendu et douloureux.
Nous sommes plus vite rassasiés et écœurés avec le sentiment de lourdeur dans la zone du plexus et du diaphragme et que « ça ne passe pas »!

Les effets sur l’intestin grêle

En présence de stress, le cerveau informe l’intestin grêle d’un état d’urgence.

L’intestin grêle consomme alors moins d’énergie, produit moins de mucus et ralentit sa propre irrigation sanguine.

A cela s’ajoute une moindre extraction d’énergie des aliments, un allongement de la digestion : l’intestin est davantage sollicité.

Si l’état d’urgence ou de stress dure, la fatigue apparaît, accompagnée d’un manque d’appétit, d’un mal d’être et des coliques. Tout cela dû au sevrage énergétique prescrit par le cerveau.

On peut observer aussi une accélération du transit au niveau de l’intestin grêle dans les états d’urgence qui provoque une diarrhée. Le corps doit se « débarrasser » au plus vite de la nécessaire digestion pour concentrer toute son énergie à la gestion de l’état d’urgence.

Source principale : Giulia Enders «Le Charme discret de l’intestin», Actes Sud, 2015

Un ventre heureux et sans douleur !
Un ventre heureux et sans douleur !

Petit résumé pratique …

éléments de digestionDescription Notre action
Aliments et boissonsCru / Froid/ Laitage / Gluten / Autres…Triez !
Le stress et les affectsStress / Travail pendant le repasÉvitez !
L’horlogeManger sur le pouce / rapideRalentissez et appréciez !
DouleursBallonnements, crampes, constipation…Chi Nei Tsang et Shiatsu 🙂 !

Me contacter pour toutes questions : ici

Prendre rendez-vous en ligne

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une séance de Chi Nei Tsang ou de shiatsu pour soulager vos douleurs de ventre ou apprendre à vous masser, c’est ici !

Cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu Paris 13 e

Un nouveau cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu Paris 13 !

Le cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu parisien a déménagé pendant les fêtes et trouvé une belle salle à la Butte aux Cailles au 57 rue Gérard dans le 13e arrondissement de Paris.

Calme, clair, accueillant, confortable et avec une salle d’attente sympathique !

Situé dans un cabinet de kiné spécialisé pour les musiciens, un piano ajoute à la fantaisie du lieu pour des séances de Shiatsu et de Chi Nei Tsang !

Cabinet de Shiatsu et Chi Nei Tsang à Paris 13 Butte aux cailles
Le cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu à Paris 13 e, Butte aux Cailles

En pleine Butte aux Cailles, dans les jolies petites rues pavées … un autre petit village parisien !

cabinet shiatsu et Chi Nei tsang Paris 13e salle d'attente
La salle d’attente du cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu à Paris 13e, Butte aux Cailles.

Je vous y reçois tous les samedis (ou de rares dimanches) de 10h à 19h pour des séances individuelles de Chi Nei Tsang et/ou de Shiatsu.

RDV en ligne : https://www.medoucine.com/consultation/asnieres-sur-seine/aurelia-ducarin-guitton/678 .
Choisissez le cabinet  » 57 rue Gérard – 75013 Paris  » 

Le cabinet de Chi Nei Tsang et de Shiatsu de Paris 75013 est accessible par le métro Corvisart, ligne 6, ou Place d’Italie en quelques minutes à pieds.

Plan Cabinet Shiatsu et Chi Nei Tsang Paris 13
Plan Google Maps du cabinet de Chi Nei Tsang et Shiatsu Paris 13 e, Butte aux Cailles.

Au plaisir de vous y retrouver.

Séances d’apprentissage du Chi Nei Tsang en automassage – Apprenez à prendre soin de votre ventre !

Des séances individuelles d’apprentissage du Chi Nei Tsang en automassage

Je vous propose des séances individuelles d’apprentissage du Chi Nei Tsang en automassage. 1h30 pour faire le tour de vos problématiques autour du ventre et vous donner la pratique d’auto-massage de votre ventre avec les conseils qui vont avec !

Pourquoi le Chi Nei Tsang en automassage ?

Le massage du ventre Chi Nei Tsang est une pratique manuelle taoïste consistant en un massage direct des organes internes à travers l’abdomen.

Le Chi Nei Tsang est une méthode pour éliminer l’énergie bloquée dans l’abdomen. Il aide aussi à relancer la circulation harmonieuse de l’énergie dans l’abdomen. Il conduit ainsi à rendre la circulation énergétique de tout le corps plus efficiente. Le corps et ses fonctions se trouvent alors alimentés de manière équilibrée.

Il est dans la tradition des Maîtres du Chi Nei Tsang (notamment Mantak Chia) de donner à la personne qui reçoit le massage du ventre des outils pour devenir autonome et travailler à maintenir sa santé.

C’est dans cette perspective (qui me ravie depuis toujours !) que je vous propose ces séances individuelles d’apprentissage de l’auto-massage du ventre.

1h30 pour vous apprendre les bonnes manières de vous masser le ventre

Séance d'apprentissage de l'art du Chi Nei Tsang en automassage
Séance d’apprentissage de l’art du Chi Nei Tsang pour soi

Sachez qu’il est possible d’apprendre les bons gestes sur une séance individuelle de 90 minutes établie spécifiquement sur vos besoins et vos attentes.

C’est après avoir recueilli vos écueils, vos problématiques et vos attentes que je vous proposerai une solution spécialement adaptée.

Des rappels anatomiques, des données physiologiques, des conseils pratiques et des techniques simples et efficaces d’auto-massage du ventre répondront spécifiquement à vos problématiques.

C’est une réelle opportunité pour vous qui souhaitez apprendre à vous masser de manière efficace et adéquate au regard des nécessités de votre ventre !

Ces outils, vous aideront à :

  • stimuler votre fonction digestive,
  • dénouer vos nœuds et tensions,
  • détoxifier vos organes,
  • libérer vos spasmes et
  • gérer vos émotions…
  • à (apprendre à) vous faire du bien !

Vous souhaitez prendre rdv ?

Choisissez alors « Séance d’apprentissage d’auto-massage du ventre Chi Nei Tsang » dans la rubrique « choisissez une consultation ».

et prévoyez 1h30 !

C’est selon vos préférences, à Asnières et à Paris, en cabinet.

Prendre rdv en ligne pour une séance d'apprentissage du Chi Nei Tsang en auto-massage
Prendre rdv en ligne pour une séance d’apprentissage du Chi Nei Tsang en automassage

Le Qi Nei Zang interviewé pour le Shiatsu

Interviewée par l’Association Internationale de Shiatsu Traditionnel (A.I.S.T.)

Du côté des Créateurs

Outre le Shiatsu, Aurélia Ducarin-Guitton pratique le Qi Nei Zang depuis début 2012. Elle a obtenu sa certification un an après. Retour sur son parcours et les bienfaits de cette technique de massage.

Peux-tu définir le Qi Nei Zang ?

Séance de Qi Nei Zang

Le Qi Nei Zang est une technique ancestrale de la Chine taoïste

Aurélia Ducarin Guitton : Le Qi Nei Zang (ou Chi Nei Tsang) est une technique de massage du ventre.
Les taoïstes ont découvert que la plupart des maladies peuvent être guéries une fois que les principales toxines et les énergies négatives ont été éliminées du corps. Ils ont développé le Qi Nei Zang pour recycler et transformer les énergies négatives qui bloquent les organes  internes et provoquent l’apparition de nœuds dans l’abdomen.

Quelle est son origine ?

AD : C’est une technique ancestrale de la Chine taoïste. Mantak Chia, maître spirituel taoïste thaïlandais, a permis le développement de cette technique en occident à partir des années 1980.

Que t’apporte cette discipline ?

AD : Tout d’abord, la technique pour enlever les maux et nœuds de ventre, qu’ils soient les manifestations physiques d’émotions non gérées, d’écarts alimentaires ou d’autres disfonctionnements organiques. Ensuite, le Qi Nei Zang est très efficace dans la libération des émotions. L’utilisation des Sons de Guérison et la pratique du Sourire Intérieur permettent de se connecter aux organes pour les guérir. Il est aussi donné au patient des outils pour devenir autonome et travailler à maintenir sa santé. J’aime beaucoup cette idée !

Pourquoi as-tu suivi cette formation ?

séance QiNeiZangAD : Je massais déjà depuis quelques années avant de rencontrer le Qi Nei Zang. Les techniques de massage sur le ventre me sont toujours apparues superficielles et me laissaient perplexe. C’était comme si les praticiens et les enseignants que je rencontrais n’osaient s’aventurer réellement sur ce territoire. De mon côté, je ressentais le besoin de masser en profondeur, de toucher les nœuds et l’histoire émotionnelle de certain(e)s de mes patient(e)s. Aussi, je cherchais une technique qui m’apprendrait à aller en profondeur tout en m’assurant de ne pouvoir faire aucun mal, ni physique, ni psychique. Ce point était primordial pour moi.
J’ai souffert de maux de ventre terribles pendant mon enfance et jusqu’à quelques années. J’avais le ventre tellement douloureux et noué que j’avais toujours rêvé que l’on me masse le ventre comme je l’ai appris ensuite : en profondeur, en sécurité et avec bienveillance, celle que je ne pouvais pas m’apporter alors à l’époque. Mon ventre était un trou noir de souffrance et de douleur. J’avais besoin de profondeur et de douceur tout à la fois. J’avais besoin qu’on le fasse pour moi. Toute mon histoire y était enfouie. Au cours d’un travail personnel intense de plusieurs années, j’ai retrouvé la mémoire de mon ventre.
Les images, sensations et émotions qui en ont été libérées m’ont permis de me réconcilier au fur et à mesure et de retrouver ma force de vie et la beauté de mon être tout au fond de mon ventre. Ce chemin a été fondamental pour moi et ma rencontre avec le Qi Nei Zang est arrivée à point nommé. Je savais pourquoi je voulais apprendre et combien cette technique allait soulager mes patients.
J’allais pouvoir offrir un travail de déminage physique, émotionnel et psychique minutieux et bienveillant, en toute sécurité.

Quel est le profil de tes patients ?

AD : Tous ceux et celles qui ont mal au ventre depuis des années et qui ne trouvent pas de solution dans les techniques conventionnelles. À ceux-là s’ajoutent les personnes qui suspectent que leur ventre a des secrets et traumatismes cachés qui les empêchent d’avancer.

Où pratiques-tu ?

AD : En cabinet à Paris dans le 18e et aussi à domicile sur Paris et à Asnières-sur-Seine.

-o-

Interview dans l’AIST News n°7 Hiver 2016, pages 2 et 3 : (http://www.shiatsu-aist.org/sites/default/files/AIST News 7.pdf

Le site de l’AIST : www.shiatsu-aist.org

Petite histoire sans gluten et sans lactose …

Beaucoup de patient(e)s me consultent pour des maux de ventre inexpliqués et chroniques et ouvrent encore de grands yeux quand je leur raconte mon histoire avec le gluten puis sans…

Toute jeune adolescente courant des années 1980 je souffrais de douleurs terribles au ventre. Les douleurs apparaissaient sans prévenir et repartaient de la même façon.
Très sportive, dynamique, enjouée, volontaire je m’étais vue affublée par le médecin familial de l’époque d’un caractère très (trop) stressé qui était la cause manifeste de mes douleurs de ventre…
Il ne fallait pas chercher plus loin selon lui.

Pain sans gluten

Mon pain sans gluten

Quelques années après, un autre médecin, plus « farfelu », me conseilla d’arrêter les laitages. On était fin des années 1980.
Difficile quand on les aime et qu’on en trouve dans le frigo et sur la table à manger quasiment à tous les repas, sous forme de fromages, de yaourts. Seul le lait ne servait que pour les purées maison le dimanche soir !
Difficile quand on est ado.
Difficile quand ce n’est pas forcément (scientifiquement ou physiologiquement) expliqué.
Difficile de changer les premières habitudes sociales sans avoir un résultat immédiat.

Ce fut bien plus tard que je fut « mûre » pour changer et m’imposer un nouveau régime alimentaire assez contraignant. Continuer la lecture

Le shiatsu est excellent pour la femme enceinte !

Je ne résiste pas aujourd’hui à l’envie de vous conter tous les bienfaits et la pertinence de l’accompagnement de la femme enceinte par le shiatsu durant toute sa grossesse et après.

Shiatsu et femme enceinte – A. Ducarin-Guitton

En sus de tous les bienfaits « ordinaires » qu’apporte le shiatsu (équilibre, harmonisation, recentrage, dynamisme ou détente, antistress …), le shiatsu de la femme enceinte est un parfait outil pour optimiser le déroulement de la grossesse et le bien-être de la future maman durant toute cette période de changement et de création.

Sachez que le protocole de shiatsu pour les femmes enceintes est spécifique et évolue au fil des mois. Il s’adapte pour suivre l’évolution de la grossesse et la soutenir dans les besoins du corps. Continuer la lecture

Shiatsu et grossesse – instant(s) magique(s)

Mon dernier rendez-vous de vendredi me porte encore.
A l’évocation de cette séance, je ressens encore joie et émerveillement.
Ce fut un bel échange et une belle rencontre maman-bébé-praticienne !

Shiatsu et grossesse – A. Ducarin-Guitton

Maman prise en soin totalement se détendait et se remplissait d’énergie.
Bébé en profitait aussi et nous signalait qu’il aimait telle ou telle manœuvre en donnant un petit coup. Le ventre de Maman devenait parfois très mobile 😉 !

Il est dit que le bébé dont la maman a reçu des séances de shiatsu tout le long de sa grossesse est un bébé qui dort la nuit et qui rit le jour ! Continuer la lecture